58ème Jour: Fin du plancher chauffant… Chapeau bas aux poseurs.

Hier début du plancher chauffant, et aujourd’hui c’est fini… Et encore, c’était fini a midi! En une journée et demi, ils ont:

– Isoler la dalle de 130m2 du RDC (en 85mm) en deux couches (70+15) de densité différente pour des raisons thermique et phonique
– Isoler la dalle de 70m2 de l’étage (en 45mm) en deux couches (30+15) de densité différentes (phonique uniquement)
– Installer l’ensemble des mousses verticales pour joints peripherique dans chaque piece.
– Installer la bache pour etancheifié le sol avant coulage de la chape liquide.
– Poser l’ensemble des Guides pour les serpentins.
– Entierement couvert l’ensemble des deux étages de serpantins pour la circulation du fluide dans le plancher chauffant.
– Raccordé et posé les vannes thermostatiques pour chaque piece de la maison.
– Mis l’ensemble de l’installation sous pression pour les tests de resistance.

Un chiffre qui m’a impressionné: Il y a 1400 metres de tubes dans ma maison. Soit une moyenne de 7 metres /m2!
Le tout fonctionnera en très basse température (+ ou – 28°) et pourra être dans une phase ultèrieure relié a des panneaux solaires (comme le chauffe eau déjà installé).

Un dernier détails. Ils étaient deux…
Je ne connais pas d’autres experiences, mais ca m’a semblé particulièrement rapide. Chapeau bas donc, car la pose est en plus visiblement un travail de qualité.

Sympa, souriant, prenant le temps d’expliquer ce qu’ils font et ayant vite fait et bien fait leur travail.
Si t’en as d’autres des comme ca Mr Weber c’est quand tu veux!

Publicités

57ème Jour: A l’attaque! Les chauffagistes sont la…

Bon on change de rythme, là c’est le pas de charge avec les chauffagistes. Ils sont arrivés tôt sur le chantier et ils sont partis tard ce soir.
J’ai pointé mon museau de fouineur curieux en remontant vite fait entre midi et deux sur le chantier pour voir les chauffagistes. Ce sont deux joyeux alsaciens bossant très souvent avec Weberhaus, très actifs et toujours prêts à renseigner si on ne les dérangent pas trop. Ce qu’il y a de bien avec eux, c’est qu’ils parlent français. cela m’évite l’humiliation du cancre de fond de la classe en langue étrangère de faire des gestes et autres mimes pour me faire comprendre… Quoi que quelques-uns de chez Weberhaus parlent aussi un peu d’Anglais. Bref…

Après avoir posé les câbles électriques et autres techniques comme les arrivées d’eau froide, d’eau chaude ou d’eau de pluie sur la dalle, Les chauffagistes ont installé l’isolation par dessus, suivie d’une sorte de bache en plastique servant d’étanchéité et de retenue quand la chappe liquide sera coulée. Ensuite, ils ont fixé les attaches des câbles chauffants et enfin déroulé les tuyaux qui seront noyés dans la dalle.
C’est là que je suis arrivé. Le RDC était entièrement isolé et baché et ils commencaient à poser les tuyaux chauffants dans le salon. Je vous laisse découvrir les images et j’explique ensuite.

techniques018.jpg.techniques019.jpg.

Bon… reprenons…

Sur la première photo à gauche (vous pouvez agrandir avec un click dessus)
Vous constatez que les câbles ne sont pas dans le même sens. Après interrogation auprès des chauffagistes, explication: Chaque tube démarre du répartiteur de la chaudière (où il y a toutes les vannes thermostatiques) et partent tout de suite pour longer les murs périphériques de la maison pour ensuite revenir vers le centre de la maison. Ceci afin d’avoir le fluide le plus chaud possible (donc le chauffage le plus fort) quand le câble passe le long des baies vitrées ou des murs extérieurs. Dans le cas de la première photo, le tuyaux monte de la chaudière, longe les baies vitrées en serpentin pour revenir vers le centre de la pièce et redescend ensuite pour être de nouveau chauffé. Ensuite et dans la même pièce, un deuxième câable monte, va suivre le mur extérieur perpendiculaire au premier et effectue la même opération vers le centre de la pièce, etc. etc.

Aucun raccord n’est toléré dans une boucle, ceci pour éviter tout problème ultérieur. De la même façon, chaque circuit sera mis en pression et contrôlé avant de couler la chape de béton.

Sur la deuxième photo à droite (vous pouvez aussi agrandir avec un click dessus)
C’est un engin de fabrication artisannal, et servant a faire passer de l’eau chaude dans le tube (encore en rouleau) afin de le ramolir et de pouvoir ainsi le manipuler plus facilement et donc un moindre risque de pliure. Ingenieux, avec une simple lessiveuse sur un brûleur à gaz et une petite pompe électrique, le tout étant en circuit fermé.

Ce soir, le RDC était tout terminé. Demain ils attaquent le premier étage…

56ème Jour: Dernière ligne droite avant les chauffagistes.

Ca devient urgent. Demain les chauffagistes arrivent, il faut que l’électricité et la VMC soient au point. Je re-contrôle que tout est bien selon ce que j’avais commandé, prise par prise, téléphone, réunion sur le chantier, re-téléphone correction des broutilles qui restaient à faire, normalement ce sera bon pour demain.

techniques017.JPGEn attendant je vous laisse découvrir la façon dont les différents tubes de cette fameuse VMC2F sont posés dans les cloisons.
La grande large plate et blanche c’est la montée d’air du sous-sol pour l’insuflation dans les chambres du haut et la petite ronde Bleue c’est une extraction (WC je crois).

Une fois les gaines passées, l’isolant est rajouté avant de ferer la cloison avec d’abord un panneau de Livingboard puis un panneau de platre.

On est toujours en attente de la gaine isophonique servant à l’insuflation pour les 3 derniers mètres dans chacune des chambres.

Dépêche Mr Aldes, je voudrais bien voir mes plafonds enfin fermés.

55ème Jour: Fin de la VMC double flux? Non!

La VMC Double flux est presque finie. Il serait était temps, les chauffagistes sont venus déposer leur matériel, ils travaillent sur un autre chantier mais arrivent Mercredi pour le mien et ont bien l’intention de rentrer Vendredi soir voir bobonne leur famille.

Ca ne devrait donc pas trainer les prochains jours. En attendant, toujours avec des problèmes de livraison de la part d’Aldes, l’électricien avance tout doucement pour la fin du montage de la VMC double Flux.

54ème Jour: Ca traine…

Une misère … c’est un peu l’état d’avancement du chantier depuis une semaine. Manque de materiel pour finir, difficulté de livraison de composants pour la double flux, depuis le début du chantier c’est la première fois qu’il se traine lamentablement de cette façon. Même si je suis conscient d’avoir été très mal habitué depuis la mi Septembre (ouverture du chantier), c’est déprimant.

Allez! on se bouge dit-il confortablement installé dans son fauteuil. Faudrait voir à ne pas ennuyer mes lecteurs en ne me donnant pas de matière à publier. Il parait que chez Weberhaus c’est un peu la cohue. Trop de succès et pas assez d’heures dans une journée.

Dans mon infinie bonté, je vais donc aider les pauvres travailleurs débordés par le succès de leur entreprise. Ceci est une message à tous les lecteurs de ce forum: Cesser de commander des maisons à Weberhaus immédiatement de cette manière ils pourront s’occuper un peu plus de moi vous les soulagerez d’une grosse charge de travail.

53ème Jour: Pose de la VMC double Flux

Cette semaine, c’est la pose de la VMC double flux.

Le choix s’est porté sur la marque Aldes. L’un des gros avantages de cette marque, c’est qu’ils ont des conduits de tout types et notamment très fins (60mm) permettant de les passer facilement dans des cloisons.

Quelques exemples de composants de la VMC double Flux d’Aldes:

techniques014.JPG.techniques015.JPG.techniques016.JPG.

Comme d’habitude, vous pouvez cliquer sur les images pour les agrandir.

La plus grosse difficulté à été de trouver le meilleur chemin pour toutes ces longeurs de tuyaux, mais surtout il a fallu recarroter la dalle de béton pour faire passer l’ensemble dans le sous-sol.

51ème à 52ème Jour: VMC Double Flux

VMC: Ventillation Mecanique Contrôlé.

Devant l’étanchéité de plus en plus importante de nos maisons modernes, l’aeration naturelle qui existait (jointures de fenêtre, porte, Cheminé, etc..) à disparut. Les doubles vitrages, les isolations renforcés aidant il n’y a plus de circulation naturelle de l’air dans une construction neuve.

En France désormais la plupart des constructeurs installe une VMC. Ce n’est ni plus ni moins qu’un moteur servant a extraire de l’air de la maison. Le principe de fonctionnement en est simple et stupide. On ouvre des aérations dans les menuiseries (Ex: Fenêtre) pour faire entrer de l’air frais dans les pieces de séjour et les chambres, et on extrait l’air vicié et chargé de vapeur d’eau par les pieces humides a l’exterieur, par des conduits et la fameuse VMC.

Si je résume la bêtise de ce concept:
– On rend plus étanche les maisons et on fait des trous dedans pour faire entrer de l’air.
– Une fois que ca nous a couté bien chère pour chauffer l’air, on l’extrait par la VMC afin de chauffer les petits oiseaux qui sont dehors en plein hiver.
– Comme ce n’est pas encore assez con stupide on dépense de l’electricité pour faire fonctionner le moteur de la VMC.

Vous me direz, il faut bien que l’on extrait l’air vicié de nos maisons. Air vicié par notre respiration (Dégagement de CO2 et de vapeur d’eau), par la cuisine, par le dégagement de différents poluants d’interieur, COV, solvants, Peintures, Formaldeides contenus dans la plupart des materiaux modernes (agloméré, colles a bois, plastiques, etc.).

Le mieux c’est encore de ne pas les faire entrer en choisissant les meubles, peintures, produits ménager et autres objets ou composants inérieur de votre maison, mais il en reste toujours, ne serait-ce que le CO2 de votre respiration, on a donc désormais:

La VMC Double FLUX.

Le principe est aussi simple que la VMC classic, mais bien moins bête. Il faut introduire de l’air neuf dans la maison, d’accord mais pourquoi le faire rentrer directement?

La VMC double flux porte son nom du fait qu’elle extrait l’air d’un coté et qu’elle en fait rentrer du « neuf » de l’autre. De l’air neuf et froid, mais qui va passer dans un échangeur thermique afin de transmettre les calories acquisent par l’air vicié et chaud vers l’air entrant et froid.  L’air entrant est donc chauffé par l’air sortant. C’est assez clair?

On va donc introduire par insuflation de l’air ainsi « préchauffé » dans les chambres et le salon, et on va extraire l’air vicié dans les pieces humides (Ch. SDB, WC). les nouveau modèles de VMC doubles flux permettent d’avoir des rendement supèrieur a 70% avec une consommation de 40-50w.

Un autre avantage de la VMC double flux, c’est qu’avec une entrée d’air unique, les VMC double Flux permettent de mettre des filtres type anti-polen ou particules. Interressant donc a la campagne ET à la ville.

Une nuit très froide à -10°C, dans votre chambre, ce système permet de faire rentrer de l’air à 13-15°. Votre chauffage n’ayant plus qu’à chauffer le delta restant, à savoir 4-6°. La sensation de confort est optimum, puisque les courants d’air froid disparaissent… Et la facture de chauffage dégringole.

J’oublais… L’été, les VMC double flux doivent disposer d’un bypass de l’échangeur thermique. On ne va pas chauffer non plus l’air entrant en été!

Bon normalement vous savez ce qu’il vous reste à faire dans votre nouvelle maison (ou en rénovation)…